Installation d’un site dédié à la sûreté nucléaire

Suite à l’accident nucléaire de Fukushima en 2011, les programmes de renforcement de la sureté des centrales nucléaires ont été accélérés. Adil K. intervient en tant qu'Ingénieur Consultant CVC sur le projet PLINIUS2.

Suite à l’accident nucléaire de Fukushima en 2011, les programmes de renforcement de la sureté des centrales nucléaires ont été accélérés par le CEA (Commissariat des Energies Atomiques). Cet organisme public de recherche a notamment entrepris le projet PLINIUS2.  

La plateforme PLINIUS2 située à Cadarache sera dédiée à l’étude expérimentale des accidents graves dans les réacteurs nucléaires en réalisant des simulations d’interaction entre des masses importantes de corium et des éléments divers (sodium, eau, béton etc.). Ces expériences visent à développer des outils de calcul pour l’évaluation du comportement du corium (mélanges fondus à hautes températures contenant des oxydes d’uranium appauvris, caractéristiques du mélange fondu qui pourrait surgir pendant des hypothétiques accidents graves) en cuve et hors cuve.

En projet au sein d’un bureau d’études pluridisciplinaire qui accompagne le CEA dans la réalisation de ce projet, j’ai été chargé de réaliser les études de conception de la phase d’avant-projet des installations CVC (chauffage, ventilation et climatisation) et de procédé du site PLINIUS2.  Être impliqué dans un projet de cette envergure est très enrichissant pour moi, cela m’a permis de renforcer mes compétences d’Ingénieur CVC et d’acquérir une nouvelle expertise en ventilation nucléaire.