Le partage de l’information, au cœur du programme français SCORPION

Dans le cadre de la stratégie 2020 de l’armée de Terre française, le programme SCORPION a pour ambition de moderniser les principaux équipements des unités terrestres afin de s’adapter aux nouveaux enjeux tactiques.

Dans le cadre de la stratégie 2020 de l’armée de Terre française, le programme SCORPION a pour ambition de moderniser les principaux équipements des unités terrestres afin de s’adapter aux nouveaux enjeux tactiques. Au cœur de ce nouveau programme, un système d’information unique sera déployé : le SICS. Ce système de commandement et de contrôle 4.0 développé par Atos, viendra remplacer les cinq systèmes hétérogènes qui coexistaient auparavant. Entretien avec notre client, Directeur de projet chez Atos.

 

En quoi consiste le nouveau Système d’Information du Combat SCORPION (SICS) ? Et quand sera-t-il déployé ?

L.R. : Le SICS est un système d’information et de commandement unique qui équipera les nouvelles plateformes de l’armée de terre. Il permet de partager numériquement, et de manière sécurisée, l’ensemble des informations tactiques disponibles sur le champ de bataille, et notamment les positions des unités grâce la localisation des amis via le « blue force tracking ». En somme, la communication sera plus rapide entre tous les niveaux de la chaîne de commandement. Plusieurs versions techniques ont été développées. La première version déployable est livrée et en cours de recette. Elle sera déployée au sein des forces terrestres françaises en 2021.

Sur quelle solution s’appuie le SICS ?

L.R. : SICS s’appuie sur Bull BMS. Le Bull Battle Management System (BMS) est une solution complète qui optimise le partage en temps quasi réel des informations du combat terrestre et aéroterrestre, au niveau de l’ensemble du bataillon (en poste de commandement, à l’intérieur des véhicules et par les soldats débarqués) et sur l’ensemble des missions. Un seul système va remplacer les cinq systèmes terminaux existants actuellement au sein des bataillons. Cela permet de partager de manière efficace les informations relatives à la mission, même en conditions de réseau dégradées.

Quels étaient les besoins de l’armée en termes de modernisation de matériel ?

L.R. : Le projet SCORPION a été officiellement lancé en décembre 2014. Il a pour objectif de moderniser les capacités de combat de l’armée française par l’utilisation massive mais intelligente des dernières technologies numériques. Ce programme permettra à l’armée de terre de maintenir sa supériorité opérationnelle et de s’adapter aux nouvelles formes et à tout le spectre du combat moderne. Le système SICS, notamment, accélérera considérablement la prise de décision et donnera la priorité à l’action. Le partage des informations tactiques en temps réel procurera au bataillon un gain en termes d’autonomie, de réactivité et de protection.

Pourquoi avoir choisi agap2 pour vous accompagner sur ce projet ?

L.R. : agap2 a su répondre à nos attentes en nous proposant un profil correspondant au poste, aussi bien sur un plan technique, que sur un plan humain (capacité à intégrer une équipe). Pour Atos, le programme SICS mobilise une équipe de 135 personnes réparties sur plusieurs sites (Aix-en-Provence, Six-Fours, Les Clayes-sous-bois).

 

EXPERTISE AGAP2

Jordan, Ingénieur qualification a rejoint le projet en décembre 2019. Actuellement en phase de test, Jordan a un rôle essentiel dans la validation du système.

Mon rôle au sein de l’équipe qualification est de tester le système SICS sur des postes cibles qui sont identiques à ceux présents dans les véhicules militaires sur le terrain. Le but étant, avant déploiement de la solution, de remonter les bugs ou éventuels dysfonctionnements aux équipes de développeurs pour les corriger et ainsi améliorer la fiabilité et l’expérience utilisateur.

Je vois ainsi, à chaque nouvelle version du système, les améliorations et les nouvelles fonctionnalités implémentées. C’est très motivant, tout comme le fait de travailler sur un projet concret qui sera bientôt utilisé en mission par nos militaires français.