Le nouveau Roland-Garros : une spectaculaire métamorphose

Commencés en 2016, les travaux d’agrandissement et de modernisation du stade de Roland-Garros permettront au site de recevoir jusqu’à 45 000 spectateurs par jour et d’offrir de meilleures conditions d’accueil aux joueurs et spectateurs. Steve, jeune diplômé de Polytech Orléans et grand fan de tennis, a travaillé en tant que Conducteur de travaux TCE sur ce projet pharaonique de 350M€.

Un projet en 5 phases sur plusieurs années

J’ai eu l’opportunité d’intervenir sur différentes phases de ce projet de modernisation qui a commencé il y a trois ans. En 2018, j’ai d’abord travaillé sur le suivi des levées de réserves et GPA (garantie de parfait achèvement) des travaux de l’un des bâtiments les plus prestigieux du site : le village dédié aux VIP et aux joueurs.

Depuis juillet 2019, j’interviens sur le court central Philippe-Chartier, le plus grand du stade Roland-Garros. D’une capacité de 15 000 places assises, le court Philippe-Chartier est au coeur du projet de modernisation et sa principale innovation sera la mise en place d’une couverture mobile capable de se déployer en 10 minutes. Cette quatrième et avant-dernière phase du projet regroupe également les travaux dans l’ensemble des pièces du stade : cuisines, offices, restaurants, vestiaires, sanitaires et tribune présidentielle.

Travaux TCE dans les zones nobles

J’occupe le poste de Conducteur de travaux TCE qui consiste à gérer la responsabilité d’un ou plusieurs chantiers de construction, à tous les points de vue (financier, technique ou humain). Sur ce chantier, je m’occupe des travaux de la cuisine principale du stade. J’accompagne également une équipe de conducteurs dans le suivi des travaux du restaurant grand public qui fait partie des zones nobles. Je gère une dizaine de sous-traitants sur ces zones. J’assure aussi le suivi et la synthèse des travaux entre les corps d’état techniques et architecturaux en me basant sur les plans de synthèse qui n’ont eu de cesse d’évoluer avec la réalité du terrain.

Une opportunité en tant que jeune ingénieur

Dans les cuisines, il y a énormément de techniques et de prérequis dans l’enchaînement des tâches qui m’ont demandées une bonne organisation et une anticipation des potentiels points bloquants. Je suis jeune diplômé et j’ai appris énormément sur ce chantier qui s’est avéré être une vraie opportunité pour ma carrière.