25 juin 2020

François nous raconte son expérience du confinement

François, diplômé d’un master en ingénieur civil architecte en 2019 et consultant chez agap2 depuis 1 an, travaille actuellement sur son premier projet dans une société active dans le secteur biomédical. Il y est responsable de la conception des bâtiments et des usines accueillant la technologie créée par la société cliente.

Quel est ton projet ?

Je suis dans la partie design de bâtiment. En charge des réponses aux questions clients sur place à travers le monde, surtout en Asie et en Amérique (20% du temps de son projet en voyage). Je m’occupe de la standardisation des layout pour optimiser la vitesse de réponse, la pertinence des documents vis-à-vis des clients.

Quelle a été ta situation pendant le confinement ?

J’ai été en télétravail complet à partir du 12 mars. Le client avait pris la décision du télétravail pour tous dans la mesure où le travail pouvait être effectué de chez soi. Je travaille principalement sur base informatique donc je pouvais tout faire de chez moi. Evidemment, tous mes voyages ont été annulés.

Comment as-tu vécu le télétravail ?

Niveau perso, on a instauré une routine avec mon colocataire pour égayer la journée, par exemple, on faisait une heure de sport par jour. Niveau travail, ça a été compliqué parce que j’ai besoin de contact social, cela fait partie intégrante de mon travail de pouvoir échanger tout le temps avec tout le monde du coup ça a été difficile. Au niveau de la qualité de mon travail, je ne pense pas que ça ait eu un impact. J’ai quand même dû réaménager mon espace de travail, j’ai même fabriqué mon propre bureau.

Quelles astuces as-tu trouvé pour communiquer efficacement malgré la distance ?

J’avais une demi-heure de réunion avec les membres de l’équipe produit tous les deux jours à midi pendant deux bons mois. C’était surtout pour discuter du ressenti du confinement, savoir comment les choses avançaient, partager les informations.

A présent on fait des réunions une fois par semaine. Nous avons finalement augmenté le nombre de réunions par rapport à la normale pour maintenir et développer le contact social.

Penses-tu que cela va changer quelque chose au niveau de l’organisation du travail dans le futur ?

Nous avions déjà 1 jour de télétravail par semaine autorisé et même encouragé. Je pense qu’à l’avenir nous aurons droit à encore plus de flexibilité.

Comment s’est passée la relation avec agap2 ?

J’ai été en contact assez régulièrement avec mon Business Manager pour prendre des nouvelles, discuter 10 minutes. J’ai bien senti la présence d’agap2 et le soutien de mon manager, je ne pense pas qu’il aurait pu faire mieux, il a bien géré la situation ! J’ai bien reçu le kit d’hygiène également, c’était une bonne attention de la part de agap2.

Quelles leçons tires-tu du confinement ?

Les contacts sociaux sont ultra importants, même pour le travail. Être ensemble c’est une énorme plus-value. Maintenant, je vais apprendre à en profiter plus et différemment.